Le temps guérit-il les blessures ?

Marie vient de se séparer de Pierre.
Ses amis lui disent pour la consoler : « Un de perdu, dix de retrouvés ! » ou « Avec le temps, tu oublieras, ça va passer… »

3 ans après, Marie n’a toujours pas fait son deuil et elle ne parvient pas à refaire sa vie malgré son envie.
Ses émotions se sont enkystées en elle. Elle est triste voire dépressive. Elle trouve sa vie vide.

Cette histoire nous fait nous demander si avec le temps il faut espérer que nos chagrins s’envolent, que nos difficultés se résolvent ?
Ce serait vraiment bien, non ?… laisser le temps faire.

Malheureusement à lui SEUL le temps ne suffit pas.

Le temps contribue à la résolution de nos problèmes, certes, mais il faut d’autres ingrédients.

SoignerLesquels ?

  • Comme pour une infection : il va falloir des soins et les bons médicaments
  • Comme pour tout apprentissage : il faudra du travail

Parfois, bien au contraire, le temps peut envenimer les choses :

  • Car tout ce qui n’est pas résolu se représente dans la vie de l’individu pour y être résolu
  • Les émotions non traitées s’enkystent et font barrière aux bonnes relations, à la bonne estime de soi et/ou à la bonne santé
  • De plus, plus l’individu prend de l’âge et plus ses défenses s’affaiblissent

 

Pour toutes ces raisons :

Ne comptez donc pas UNIQUEMENT SUR LE TEMPS
POUR RÉSOUDRE VOS DOULEURS,
POUR CHANGER OU ÊTRE ENFIN HEUREUX,
DEVENEZ ACTIFS

Plan d'action1
et puis seulement après, comptez sur le temps.

LAISSEZ-VOUS DU TEMPS POUR MÛRIR VOS ACTIONS
car le temps est un facteur de maturation, mais peu lui importe le chemin que vous prenez :

  • Heuredans l’erreur et sans une rectification de votre part l’erreur s’accentue
  • dans le bon sens il bonifie vos actions

Il nous faut toujours compter sur le temps, mais seulement quand nous avons pris le chemin qui est bon pour nous.

Dans quoi préférez- vous investir ?

Non, le temps ne guérit pas les blessures et IL NE PEUT RIEN SANS VOUS ET VOTRE ACTION.

pansementL’apprentissage, comme la guérison d’une blessure, prend du temps mais encore faut-il apprendre ou soigner la plaie.

Notre rapport au temps est un sujet qui sera abordé au cours de la formation en Analyse Transactionnelle.

Écrit par Françoise MUNOZ, le 25 mai 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *