Le sentiment d’abandon (Article 1 sur 3)

Je vais dans cet article parler d’un sentiment humain très douloureux et pourtant très répandu : le sentiment d’abandon

Genèse :

L’origine du sentiment d’abandon  provient du fait que l’enfant a besoin d’être aimé.  Etre aimé,  aimer  est VITAL pour lui, en effet le petit d’homme naît dépendant; la nature préserve ainsi par le biais de la dépendance la survie du nouveau-né qui naît immature. Celle-ci va durer tout au long de l’enfance et se termine avec la fin de l’adolescence (qui on, le sait, dans nos sociétés se termine de plus en plus tard). Le besoin d’amour du bébé puis de l’enfant est fondamental autant sinon plus que le lait maternel.

Ainsi l’enfant a ainsi le besoin d’être nourri physiquement et aussi affectivement.

Les études de  Spitz l’ont démontrées après la deuxième guerre mondiale (1947). Le gouvernement constatant un fort taux de mortalité chez les nourrissons pris en charge dans les hôpitaux, demanda à Spitz, psychiatre,  de comprendre le pourquoi de cette situation. La raison est celle énoncé au dessus à savoir que ces enfants nourris, soignés n’avaient pas cependant la dose affective nécessaire pour survivre. Les mêmes constations furent faites dans les orphelinats de Roumanie il y a quelques années.

abandon 3

Le manque relationnel dans l’enfance et la petite enfance tout particulièrement  conduit au dépérissement de l’individu. Cela veut dire que

Les carences affectives empêchent le bon épanouissement de l’enfant. Ces enfants là non alors de cesse que de faire plaisir aux adultes pour être aimés au lieu d’être eux-mêmes quitte à ne plus être eux-mêmes. Vous les connaissez tous ces gens là un peu trop gentils, un peu trop soumis toujours à penser aux autres plutôt qu’à eux-mêmes. Peut-être même êtes-vous ainsi...

Notre prochain article portera sur les conséquences provoquées par ce sentiment d’abandon.

Bien à vous.

Ecrit par Françoise MUNOZ, Institut de formation PSYform’action

Formation à la pratique de la psychothérapie

Formation à l’Analyse Transactionnelle

Psychologie générale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *