Dans quels draps je me suis encore mis(e) ?

Pourquoi les mêmes choses se reproduisent-elles sans cesse dans ma vie ?

Pourquoi les relations deviennent-elles compliquées, voire nuisibles ?

Quelles sont les clés des relations humaines ?

Comment fonctionnons-nous ?
questions

Vous vous êtes déjà posé ces questions ? Et comment y avez-vous répondu ?…
Ce n’est pas parce que l’on s’est posé ces questions que l’on a trouvé des réponses !
Ça donne mal à la tête, n’est-ce pas ?
Dans cet article, je vais répondre à la première question…

Pourquoi les mêmes choses se reproduisent-elles sans cesse dans ma vie ?

Analyse transactionnelleJe suis psychothérapeute et certifiée en Analyse Transactionnelle, et je vous propose d’éclairer cette question avec le concept de scénario qui justement appartient à cette théorie.

Que dit-il ?

Il explique qu’à travers tous les messages donnés par les figures parentales (parents et personnes significatives pour l’enfant ET le vécu personnel de l’enfant durant son enfance), celui-ci va prendre un certain nombre de décisions utiles pour lui, pour vivre sa vie car il saura comment faire, penser, se comporter dans les différentes situations de l’existence, mais cela implique une certaine programmation.

Tout cela se fait de façon inconsciente mais certaine. Ces décisions, conclusions, croyances vont ensuite orienter sa vie d’adulte d’une certaine façon.

Pour simplifier :

Des données sont entrées dans son cerveau avec lesquelles il va traiter les informations qui lui parviennent.
Or, ces programmations peuvent être incomplètes pour certaines personnes ou carrément fausses pour d’autres, et vont entraîner des difficultés de fonctionnement de l’individu dans les aspects de sa vie où les décisions prises seront incorrectes ou parcellaires.

Pourquoi fausses ?

  1. Parce que la vie lui fait vivre certaines situations qui le blessent et lui font voir la réalité sous un certain angle (Ex. : séparations, situations traumatisantes, etc.)
  2. Parce que les parents ne savent pas toujours transmettre les bonnes attitudes, eux-mêmes programmés par leur environnement et leurs décisions dans un certain sens.

Je vais vous donner un exemple pour illustrer mes propos :

filleLili est une petite fille. À l’âge de 3 ans naît sa petite sœur Charline. Lili est jalouse de la nouvelle venue et sait bien l’exprimer. Les médecins découvrent une maladie génétique au bébé. Celle-ci est hospitalisée, et Lili devient insupportable et tyrannique. Lili a peur que sa jalousie n’ait engendré la maladie de sa sœur, car comme tout enfant à cet âge, sa pensée en construction est alors bien immature et égocentrique. À cet âge-là, l’enfant pense que tout ce qui se passe est de son fait. Et elle prend une décision au fond d’elle : devenir une très très gentille petite fille. Quand Charline rentre, Lili devient la sœur la plus attentionnée qui soit. Charline prenant de plus en plus de place du fait de sa maladie, Lili n’en prend plus, elle : elle s’efface docilement.

Adulte, elle laissera sa place aux autres, se dévouant constamment pour ses amies. Elle connaît le grand amour. Enfin, le pense-t-elle, car son compagnon au bout de quelques années, comme par hasard, la quitte pour une autre. Elle se noie dans l’alcool pendant de nombreuses années, devenant la meilleure amie du monde, mais reste seule.

Ainsi, l’enfant est responsable en partie de sa programmation ; l’environnement l’est pour l’autre part.

Pas folichon tout ça !!!

Heureusement… On peut redécider et changer ! Ce n’est pas une bonne nouvelle ça ?

Alors…

On est d’accord ! Ce sont des questions que tout un chacun peut se poser. Maintenant vous savez que vous pouvez y répondre, comprendre ce qui vous bloque et le dépasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *